forex

La Bourse est un domaine où tout est en perpétuelle mouvement. La valeur des titres et des actifs change sans cesse. C’est le quotidien des traders d’essayer de faire des profits suivant les cours de change. Plusieurs marchés la constituent, dont le Forex (Foreign Exchange).

Qu’est-ce que le Forex

Le Forex est le marché de devises dans la Bourse. Contrairement aux autres actifs comme les matières premières, les devises ont deux fonctions : ils servent pour gagner de l’argent, mais aussi ils sont des balises économiques.

Les mouvements sur le Forex se font toujours par paires de devises, par exemple l’EURUSD (Euros et Dollars américains). Un investisseur échangera par exemple l’Euro en Dollars, suivant le taux d’intérêt affiché sur le marché. Tout cela durant 24h /24 et sur 5 jours et demi /7 dans la semaine.  Cliquez sur  https://www.lineaedp.it/news/45583/lavvento-del-forex-storia-e-vantaggi/

L’autre facette du Forex est qu’il n’est pas centralisé. Les échanges se font directement entre traders du monde entiers. Les négociations s’exécutent par les réseaux informatiques. Des centres financiers installés dans le monde servent de supports physiques et de régulateurs. Ainsi Londres, Tokyo, New York, Hong Kong, Francfort, Zurich, Singapour, Paris et Sydney sont les principaux marchés boursiers.

Qui peuvent investir ?

Dans le Forex actuel, tout le monde du moment qu’ils connaissent les stratégies et secret de ce domaine. L’accès à la Bourse de nos jours est aisé. Même un particulier a la possibilité de se faire de l’argent. Les plus grands acteurs du Forex restent quand même les Banques Centrales, les Etats, les autres banques, les fonds d’investissements, les brokers professionnels et particuliers.

Historique du Forex

Le Forex a été façonné par d’anciens modèles de troc sur le marché mondial. Ce marché a beaucoup évolué depuis le XIXème siècle. Le premier système instauré pour les échanges de devises était « l’étalon-or ». Introduit vers 1875, il permettait d’uniformiser les transactions entre les pays. La valeur d’une monnaie était calculée en fonction de la réserve d’or de son pays. Le taux de change se basait sur l’écart de prix d’une once d’or. Les investisseurs découvrirent vite la limite de cette technique.

Le système monétaire de Bretton Woods vit le jour vers la fin de la seconde Guerre mondiale, en 1945. Cette nouvelle tentative allait mettre le dollar américain comme base des échanges. 45 pays ont initié le projet, et ont établi un taux fixe avec le prix d’une once d’or à 35 $. Le dollar devenait la référence pour toutes les autres monnaies, et celui-ci était convertible en or. Cette idée montrait cependant encore des signes de défaillance face aux problèmes économiques.

A partir de 1971, le Forex vit le jour. La convertibilité du dollar en or était annulé. Un nouveau système allait être en mis en place. En 1973, la Bourse devient plus libre et fluide. Les pays développés vont voir leurs monnaies entrer dans le marché financier mondiale. Ces dernières étaient considérées comme monnaies flottantes et soumises aux lois de l’offre et de la demande. Le taux de change dépendait de ces lois désormais.

Vers 1980, l’électronique et l’informatique offraient de nombreuses possibilités dans la Bourse. Les spéculations s’étendaient sur une plus longue période. La possibilité de spéculer à distance apparait. Mais aussi les petits investisseurs pouvaient accéder et investir dans la Bourse.

 

Le Forex semble être facile d’accès selon la description faite dans cet article. Il en est tout autre, car si un particulier veut s’aventurer dans cet univers, il devra avoir des connaissances sur la Bourse. Les techniques, stratégies, sont primordiales pour réussir. Approcher les brokers professionnels via le social trading est un très bon moyen pour le débutant d’apprendre. Si vous voulez devenir trader dans le Forex, il vous faudra donc vous informer au risque de perdre au change.